Pas de répit dans la lutte contre les stupéfiants

Les forces de maintien de l’ordre – des Douanes à la gendarmerie – ne relâchent pas leurs efforts, ni leur surveillance, contre la prolifération des stupéfiants dans nos îles.

Tout d’abord, les saisies d’ice à l’aéroport de Tahiti-Faa’a se suivent et se ressemblent! Ce week-end encore, un homme de 37 ans a été interpellé en possession de 64 grammes d’ici cachés dans ses parties intimes. Lui aussi revenait d’un séjour à Los Angeles. Il est vrai que le « business » est lucratif…mais la sanction judiciaire l’est tout autant.

Ensuite, la consommation de « pakalolo » (cannabis) reste le fléau numéro 1 tant elle a été banalisée ces dernières années avec des quantités autrement plus importantes en circulation. Au point de devenir une véritable économie souterraine. Comme en atteste la dernière prise d’un kilogramme réalisée ces jours-ci dans les bagages d’un homme arrivant en provenance de Raiatea, chef lieu des Iles Sous-le-Vent.

Enfin, une opération « coup de poing » a été menée ce lundi matin par les gendarmes à bord d’un bus transportant des élèves du collège de Pao Pao et du lycée d’Opunohu. Elle a conduit à l’interpellation de quatre jeunes. Outre la saisie de pipettes et de petites quantités du produit illicite, il s’agissait surtout de remonter la filière afin de connaître le lieu de production et/ou les revendeurs.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close