Pas de trêve des confiseurs pour le Tahoeraa !

Dans un communiqué, le Tahoeraa huiraatira accuse le président Fritch de partir « faire la fête » aux Marquises alors que le Compte d’aide aux victimes des calamités (CAVC) ne dispose pas suffisamment de moyens pour réparer les dégâts de la côte Est.

Alors que la population de la côte Est victime d’intempéries dévastatrices et meurtrières continue de souffrir, voilà que le président de la Polynésie française s’en va faire la fête à grands renforts de moyens avec tout son gouvernement au festival des Marquises, accompagné de toute une cohorte d’élues. (…)

(…) C’est ainsi que l’on découvre que le gouvernement n’a que peu anticipé une saison cyclonique hautement dangereuse, et qu’il n’a pas suffisamment alimenté le CAVC qui permet de venir en aide aux victimes. Si celui-ci est bien doté de 400 millions en 2015, le président en ajoute encore 800 à l’occasion de ce collectif. Gouverner c’est prévoir, et ces intempéries étaient prévisibles puisqu’on nous en parle depuis des mois. (…)

Rappelons que l’Assemblée est convoquée en session extraordinaire lundi prochain pour voter les crédits qui permettront de faire face aux événements climatiques.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close