Pollution : Renault dans le collimateur d’une association de protection de l’environnement

Après Volkswagen, c’est Renault qui est montré du doigt. Une association allemande de protection de l’environnement a fait des tests indépendants et elle affirme que le nouvel Espace diesel émet 13 à 25 fois plus de dioxyde d’azote que le seuil autorisé. En Europe, il est interdit de dépasser le seuil de 80 milligrammes de dioxyde d’azote par kilomètre. Pourtant selon l’un de ces tests l’Espace diesel atteindrait les 2 000 milligrammes.

Rassurer les clients

Pour les automobilistes déjà échaudés par le scandale Volkswagen s’en est trop. « Si c’est vrai, c’est très choquant », commente un homme. Dès mardi soir, le groupe Renault a contesté les résultats de l’association allemande et s’est défendu dans un communiqué : « Renault rappelle qu’Espace comme tous ses véhicules commercialisés respecte les réglementations en vigueur ».

Rassurer les clients à tout prix, c’est aussi le mot d’ordre d’un autre constructeur français. PSA Peugeot Citroën vient d’annoncer qu’il s’associe à une ONG indépendante pour réaliser ses tests de pollution.

Pollution : Renault dans le collimateur d’une association de protection de l’environnement
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close