Pour le Tapura, « le Tahoeraa a désormais besoin du Tavini pour exister »

Le Tapura Huiraatira remercie tous les électeurs qui se sont déplacés aux urnes ce samedi, peut-on lire dans un communiqué.

 Les remerciements vont particulièrement aux plus de 55.000 électeurs qui ont porté leur voix sur nos candidats Maina Sage, Nicole Sanquer et Patrick Howell, démontrant que le Tapura Huiraatira est le mouvement politique qui rassemble le plus après un an d’existence.

Nous félicitons nos trois candidats et l’ensemble des équipes de campagne. Maina Sage et Nicole Sanquer ont eu un score sans appel qui leur permettra de représenter la Polynésie française à Paris, en lien étroit avec le gouvernement d’Edouard Fritch.

Même s’il a fait un score remarquable, Patrick Howell n’a pas été élu. Il avait deux candidats contre lui. Le premier, officiel, Moetai Brotherson qui a eu une attitude digne tout au long de cette campagne et que nous félicitions pour son élection.

L’autre, sournois, c’était le Tahoeraa Huiraatira qui a désormais besoin du Tavini pour exister politiquement par procuration.

Ravagé par le ressentiment, le Tahoeraa a préféré faire voter pour le candidat indépendantiste plutôt que de servir l’intérêt général. Le Tapura Huiraatira, à Paris comme en Polynésie française, continuera à travailler pour que la Polynésie française avance.

Photo d’archives

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close