Pour que Faa’a intègre le conseil d’administration de l’aéroport international…

Le directeur général de l’Aviation civile, Patrick Gandil, a reçu, lundi, le président Edouard Fritch en présence de l’ancien ministre des Transports, Dominique Perben.

Les échanges centrés sur les aérodromes d’Etat en Polynésie se sont tenus dans un esprit constructif.

La gestion des aéroports d’Etat fait l’objet d’une procédure d’appel d’offres qui est en cours. Cette rencontre a permis au président Edouard Fritch de rappeler d’une part sa volonté d’inclure la ville de Faa’a dans le conseil d’administration de l’aéroport et d’autre part de l’importance des aérodromes de Faa’a, Bora Bora, Rangiroa et Uturoa pour le développement économique de la Polynésie française basé sur le tourisme.

La modernisation de certains de ces aérodromes, stratégiquement sensibles pour notre tourisme, est un enjeu économique vital pour l’avenir de la Polynésie française qui « doit créer des emplois », comme l’a rappelé le président Edouard Fritch.

L’Etat est en tous cas disposé à accompagner le Pays dans une démarche qui soit économiquement viable à long terme.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close