Pour une approche insulaire des politiques européennes

 

La déléguée de la Polynésie française à Paris, Caroline Tang, a représenté le Pays, jeudi dernier, à Gozo (Malte), à la demande du vice-président Teva Rohfritsch, lors de l’assemblée générale de la Commission des îles de la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM).

Ces travaux s’inscrivent dans une approche insulaire des politiques européennes dans une Europe en mouvement et prenant en compte les nouveaux instruments financiers en cours de discussion pour l’après 2020. L’objectif étant un positionnement plus affirmé des PTOM (Pays et Territoire d’Outre-Mer)/RUP (Région Ultrapériphérique) comme membre de la famille européenne dans leurs régions respectives.

La participation de la Polynésie française a contribué à concrétiser cette voie privilégiant une coopération régionale renforcée, soutenue notamment par un développement de relations plus structurées avec nos plus proches voisins, régions ultrapériphériques et pays ACP (Afrique Caraïbes, Pacifique). A l’instar de tous les PTOM, la Polynésie œuvre pour la conjugaison des instruments de coopération. Leur pleine accessibilité apparaissant, à cet égard, comme un levier déterminant;

C’est dans cette approche multidimensionnelle largement prônée que se sont aussi engagés les RUP et les ACP, avec la participation via message vidéo de Rodolphe Alexandre, président du Groupe des régions ultrapériphériques, et Patrick Gomez, secrétaire général du groupe ACP, lors du FORUM UE-PTOM, qui s’est déroulé du 21-24 février à Aruba avec la participation de la Polynésie française.

Le Parlement européen et la Commission européenne étaient également présents à Malte et représentés respectivement par Miriam Dalli, membre de la Commission Industrie, Recherche et Energie du Parlement Européen et par Therese Zahra, Political Officer, Représentation de la Commission européenne à Malte.

Cette présence a fait écho à celle des deux représentants du Parlement européen, les vice Premiers Présidents des commissions DEV et REGIO,  Maurice Ponga et Younous Omarjee, au Forum UE-PTOM à Aruba. Ils ont témoigné de l’intérêt premier porté par le Parlement Européen à la question des relations UE/PTOM et se sont exprimés en faveur de réflexions sur un instrument spécifique. De surcroît, ils ont réitéré leur intérêt pour des programmes type BEST et plaidé pour une plus grande accessibilité des programmes horizontaux;

A l’issue de ces travaux, les membres se sont réunis pour élire le nouveau président de la commission des îles. Gilles Simeoni, un Corse, a été élu à l’unanimité.

Communiqué de la délégation

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close