Pourquoi la Polynésie a toute légitimité pour devenir membre à part entière du Forum…

La session plénière du 47ème Forum des îles du Pacifique a officiellement débuté, à Pohnpei, vendredi matin, en heure locale. A cette occasion, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est exprimé sur les principales problématiques concernant le Pacifique et sur la place que la Polynésie devait avoir dans cet ensemble régional.

Rappelant les caractéristiques géographiques de la Polynésie, ses îles disséminées sur une surface grande comme l’Europe, le président a insisté sur les thèmes communs qui intéressent à la fois la Polynésie française mais aussi tous les Etats et territoires de la région Pacifique.

Il a ainsi souligné le fait que depuis le mois de février dernier notamment, et en collaboration avec le gouvernement néo-zélandais, la Polynésie travaille avec les îles Cook, Niue, et Tokelau, sur les projets de câbles sous-marins pour les télécommunications. Sur le thème de la protection des océans, il a évoqué la position de la Polynésie qui a fait de ses eaux un sanctuaire pour les baleines notamment depuis 2002, le Pays ayant en outre annoncé sa volonté de faire de l’ensemble de la Polynésie une aire marine gérée d’ici 2020.

Le président Fritch a également et surtout mis en exergue le rôle majeur de la Polynésie et du PLG (Polynesian Leaders Group, groupe des dirigeants polynésiens) qui, à travers des initiatives fortes, comme la Déclaration de Taputapuatea sur le changement climatique, ou encore la déclaration sur les Océans, « Te Moana o Hiva », signée le 28 juin dernier à Papeete, avait su pousser les grande nations mondiales à agir dans ce domaine, avec en particulier le succès de la COP 21, en décembre dernier à Paris.forumdiscours2Fort de ces constats et de ces avancées, le président a réitéré, devant les chefs d’Etats et territoires du Pacifique, la demande de la Polynésie française de devenir membre à part entière du Forum des îles du Pacifique.

Membre associée depuis plus de dix années, la Polynésie française est pleinement intégrée dans la région Pacifique et souhaite être reconnue en tant que telle. Concernant l’éventuelle nécessité de faire évoluer les statuts de l’institution pour l’intégration de nouveaux membres, sur lesquelles le secrétariat général du Forum devait travailler depuis la dernière réunion, en septembre 2015, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le président a souligné la position des ministres des Affaires étrangères du Forum, réunis, le mois dernier, à Fidji, celle-ci allant dans le sens de ce que la Polynésie française souhaite.

Faisant appel aux seize chefs d’Etats et territoires du Forum pour faire désormais rapidement avancer cette demande, le président Fritch a lancé un vibrant appel à ces responsables en soulignant la fraternité et ce qui unit l’ensemble des îles du grand océan Pacifique.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close