Pourquoi Nordahl Lelandais a fait une demande de libération qui n’aboutira pas

Les soupçons s’accumulent, les investigations s’étendent à d’autres dossiers de disparitions non élucidées mais Nordahl Lelandais reste ferme sur ses positions: il n’a rien à se reprocher.

Et il tient officiellement à le faire savoir sur le plan judiciaire. Mardi, l’ancien militaire de 34 ans, doublement mis en examen pour « meurtre » et « assassinat » dans les affaires Maëlys en Isère et Arthur Noyer en Savoie, a déposé une demande de remise en liberté auprès des juges d’instruction de Grenoble.

C’est la première fois que le suspect, qui justifie sa démarche par son « innocence », conteste sa détention. Voilà près de cinq mois qu’il est incarcéré à l’isolement à la maison d’arrêt de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). RTL, qui a révélé l’information, précise que la justice dispose de cinq jours pour répondre à sa demande. Mais pour plusieurs connaisseurs du dossier, celle-ci n’a aucune chance d’aboutir et relève davantage de la stratégie de « communication ». D’abord parce que Nordahl Lelandais est visé par deux mandats de dépôt. Or, il n’a demandé sa libération que pour l’affaire Maëlys. « Il faudrait qu’il le fasse aussi pour la mort du caporal Noyer. Mais au vu des éléments, je doute qu’il soit libéré », observe un magistrat.

« Une demande psychologique »

Le parquet de Grenoble a déjà fait savoir qu’il se prononcerait pour un maintien en détention. L’accusation dispose de plusieurs « indices graves et concordants » pour appuyer sa position: les absences répétées du suspect lors de la soirée de la disparition de Maëlys, ses déclarations incohérentes en garde à vue et l’ADN de la fillette retrouvé dans son véhicule.

« Je suis dubitatif quant au timing judiciaire de la requête de Nordahl Lelandais, note un proche des parents de Maëlys. Pourquoi ne pas l’avoir fait avant? Cela ressemble plus à une opération pour instiller le doute quant à sa culpabilité, alors que tout l’accable. » Un sentiment partagé par maître Marie Grimaud, qui représente l’association Innocence en danger.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close