Pourquoi une « maison médicale de garde » a toute sa place…

En annonçant à deux reprises, lors du journal télévisé de Polynésie première du 20 février 2018, que les médecins de la future « maison médicale de garde » percevront, en une journée, l’équivalent d’un mois de pension d’un petit retraité, monsieur le secrétaire général de la CSTP/FO, membre du conseil d’administration de la CPS, se trompe de combat !

Tous ceux qui se sont rendus aux urgences du CHPf ont constaté qu’il fallait souvent y attendre plusieurs heures avant d’être vu par un médecin. Pour améliorer les délais de prise en charge, une «maison médicale de garde», destinée à accueillir les patients relevant plus d’une consultation de médecine générale que d’un service d’urgence, va s’installer prochainement à proximité des urgences du CHPf. La structure sera ouverte aux heures de grande affluence, la nuit, les samedis après midi et les dimanches et jours fériés.

Le Gouvernement n’est pas le porteur du projet mais il le soutient, car il considère qu’il s’agit d’une avancée favorable aux usagers. De même, les administrateurs de la CPS, dont monsieur Angélo Frébault, réunis en Commission de santé élargie de la CPS ont émis un avis favorable à l’unanimité. On peut donc imaginer que le niveau du forfait horaire a été murement pesé et accepté par les administrateurs de la CPS.

La convention prévoit une rémunération forfaitaire horaire de 7.500 Fcfp pour le médecin. A raison de 4,5 consultations à l’heure, cela représente un coût de 1.667 Fcfp par consultation, à comparer avec les 7.600 Fcfp du tarif normal pour une consultation de nuit !

La chasse aux économies de santé ne doit pas se faire au détriment de la qualité des soins.

Communiqué du ministère de la Santé

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close