Grève au Sefi: faible mobilisation

Suite au préavis déposé par les représentants du personnel du Service de l’emploi (SEFI), la ministre du Travail et du dialogue social, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la recherche et de la condition féminine, Tea Frogier, a reçu lundi soir une délégation dudit personnel conduite par Patrick Galenon, secrétaire général de la CSTP/FO et Ronald Terorotua, président d’honneur de la Confédération syndicale O Oe To Oe Rima.   

 

Après une discussion d’une durée de cinq heures, au cours de laquelle la ministre du Travail a relevé que nombres de points abordés dans ledit préavis de grève ne pouvaient être considérés comme des revendications professionnelles susceptibles de justifier le recours au droit de grève, s’agissant de mesures d’organisation et de gestion d’un service, voire des modalités d’application d’une loi du Pays telles que définies par l’Assemblée de la Polynésie française, les représentants du personnel ont décliné les propositions qui leurs ont été faites sur les points jugés acceptables.

Aussi, depuis mardi matin, la grève déclenchée par les syndicats CSTP/FO et O Oe To Oe Rima, est effective. Selon des informations communiquées par la Présidence, le mouvement serait peu suivi: on compterait seulement 9 grévistes, sur un effectif total de 83 agents (soit précisément 10,84% des effectifs).

Cordialement,

Source: communiqué de la Présidence

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close