Près de 10 milliards de Fcfp injectés dans le BTP de janvier à septembre 2016

L’Institut de la statistique de Polynésie française livre les résultats de l’observatoire du Bâtiment et Travaux publics pour le deuxième trimestre 2016.

Après un premier trimestre 2016 en demi-teinte, le chiffre d’affaires du secteur Construction au deuxième trimestre 2016 (11,5 milliards de F.CFP) est le plus élevé de ces huit dernières années pour un second trimestre.

La branche Bâtiment génère les trois quarts du chiffre d’affaires, la branche Travaux Publics, le quart restant. Les Travaux Publics reçoivent davantage de mandatements que le Bâtiment, mais ont un chiffre d’affaires et des effectifs salariés moitié moindres.

En cumul de janvier à juin, le secteur Construction génère un chiffre d’affaires de 21,5 milliards de F.CFP, comparable à celui de 2015.

Au deuxième trimestre 2016, le secteur de la Construction a déclaré 4 070 salariés en moyenne, un résultat en hausse de 2 % par rapport au trimestre précédent (+ 80 salariés).

Les mandatements du Pays se sont élevés à 9,6 milliards de F.CFP dans la filière BTP (secteur Construction + Etudes) de janvier à septembre 2016, soit le plus haut niveau de mandatement de ces cinq dernières années. Ces 9,6 milliards de F.CFP pour la filière BTP représentent 80 % de la dépense totale du Pays (hors Opérations financières et écritures d’ordre).

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close