Près de 19 000 plants de pakalolo déjà saisis par la gendarmerie

Le vendredi 14 septembre 2018, à la suite d’un refus d’obtempérer, les militaires de la brigade de gendarmerie de Huahine se sont rendus au domicile de la personne mise en cause.

Sur place, ils ont découvert 180 plants de cannabis.  Dans la même journée, sur la base d’un renseignement obtenu, 694 autres plants ont été mis au jour au domicile de plusieurs particuliers.

Dans le même temps, à Punaauia, une opération de lutte contre les infractions à la législation sur les stupéfiants a également été conduite par les militaires de la brigade de gendarmerie éponyme.  Renforcés par leurs camarades de la compagnie de gendarmerie départementale des Îles-du-Vent, de l’escadron de gendarmerie mobile 29/1 de Drancy déplacés en Polynésie et des agents de la police municipale, 44 sticks de cannabis ont été trouvés à proximité de deux individus contrôlés. En plus de 50 plants et 140 sachets de cannabis séchés prêts à la vente.

L’ensemble des personnes mises en cause devront répondre des faits devant la justice prochainement. Les produits ont été saisis et détruits sur instructions du Parquet de Papeete.

À la date d’aujourd’hui, la gendarmerie recense plus de 18 700 plants de cannabis saisis sur l’année 2018.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close