Près de 200 participants réunis à Marseille pour la Med Va’a Nui

 

La déléguée de la Polynésie française à Paris, Caroline Tang a assisté ce week-end à Marseille, à la première édition de la Med Va’a Nui organisée par Eric Vanechop, président du club de Va’a, Manu Ura 13

L’évènement, labellisé Or dans le cadre de « Marseille, capitale européenne du sport », a réuni près de deux cents rameuses et rameurs venus des quatre coins de l’Hexagone, mais aussi de Grande-Bretagne (Paddle Sport Racing Canoe Club) et de Tahiti (Air Tahiti Nui).

À l’occasion de la célébration des trente ans de pratique du Va’a en métropole, un tiki sculpté a notamment été remis à la déléguée, par Gisèle et Karl Teore, respectivement vice-présidente et président de Manu Ura Va’a. Caroline Tang les a remercié chaleureusement et a salué le travail de l’ensemble des acteurs du Va’a de l’Hexagone, grâce auxquels la discipline et à travers elle, la Polynésie française est promue sur le plan national. Elle a transmis les salutations du président du Pays et a indiqué qu’elle lui remettrait le tiki.

Par ailleurs, la déléguée a notamment assisté à la première des trois étapes de la course, disputée au large du littoral phocéen, puis est allée à la rencontre des exposants du village polynésien installé sur la plage du Prado.

En outre, la veille de la compétition, Caroline Tang a participé vendredi soir à l’Alcazar, au vernissage d’une exposition sur le Va’a, tenu en présence notamment d’Anne-Marie d’Etienne d’Orves, adjointe au maire de Marseille, Christian Laget, directeur des bibliothèques de la ville de Marseille et d’Éric Vanechop, président du club Manu Ura 13 et organisateur de la Med Va’a Nui.

L’inauguration faisait suite à la projection du documentaire, « Le Va’a dans les veines », sélectionné au FIFO 2017, et d’une conférence sur l’évolution des pirogues à balancier du Pacifique, des découvertes au sport moderne. Plusieurs évènements étaient, en effet, proposés en marge de la compétition : conférences, exposition, artisanat polynésien, « ori » Tahiti, tatouage, initiation au Va’a.

Sur le plan sportif, deux courses majeures étaient organisées dans le cadre de la Med Va’a Nui : le Med Nui European Challenge, compétition masculine en trois étapes de 85 kilomètres et la Va’ahine Race, course féminine en une étape de 26km. L’épreuve masculine a été remportée par la Méduse Va’a, devant Toulon Va’a et Canoë Kayak Brestois, tandis que Paddle Sport Racing Canoe Club a obtenu la victoire dans la course féminine, en devançant Moana To’a Va’a et La Méduse Va’a.

Neuf billets Paris-Papeete ont été offerts par la compagnie Air Tahiti Nui, aux rameurs de Toulon Va’a qui pourront ainsi participer à la Hawaiiki Nui Va’a 2017. L’équipe ayant réalisé le deuxième meilleur temps cumulé sur les deux compétitions, le Med Nui European Challenge et la Porquerollaise.

La Méduse Va’a qui a obtenu le meilleur chronomètre cumulé a, en effet, déjà gagné le droit de prendre part à la prestigieuse course polynésienne, en remportant la Vendée Va’a en mai.

Communiqué de la Délégation

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close