Prés de 3000 plants de cannabis détruits à Papara, Teva i Uta et Rimatara

Preuve de l’importance du trafic de stupéfiants dans nos îles, les dernières saisies effectuées à Papara, Teva i Uta et Rimatara aux Australes.

Les lundi 16 et mardi 17 mai 2016, à Papara et Teva I Uta(PK 37,200 à PK 47,800), dix gendarmes de la brigade de Papara et du détachement de sécurité et d’intervention de Faa’a ont effectué une vaste opération de « nomadisation ».

Lors des recherches, ils ont découvert sur trois sites un total de 424 plants de cannabis. Les produits stupéfiants ont été saisis et détruits par incinération.

Les propriétaires des cultures illicites ont été interpellés. Les perquisitions domiciliaires ont également permis la saisie de 160 grammes de cannabis séché ainsi que de lampes halogènes et du matériel destiné au pesage et au conditionnement pour la revente.

L’enquête est diligentée par la Bta de Papara.

Le mardi 17 mai 2016,  dans la zone marécageuse du Sud-Est de Rimatara (archipel des Australes), les gendarmes de la brigade locale ont également fait la découverte d’une plantation de cannabis astucieusement plantée le long et au centre d’un petit bras d’eau. Au total, ce sont 2440 plants de cannabis qui ont été comptabilisés. L’ensemble des plants a été arraché et détruit.

RIMATARA2

Le propriétaire de la plantation illicite est en cours d’identification.

L’enquête est diligentée par la Bta Rimatara.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close