Présidentielle: c’est parti pour un tour!

Affluence – somme toute – classique en cette matinée du samedi 22 avril 2017, date du premier tour de l’élection présidentielle en Polynésie française.

Comme chacun le sait, la plupart des collectivités françaises d’outre-mer vote un jour avant la métropole pour souci de confidentialité.

Et comme à l’accoutumé, les Polynésiens ont préféré accomplir leur devoir citoyen en matinée, histoire de vaquer ensuite à leurs occupations habituelles. Mais selon les renseignements que nous avons pu glaner sur place à Arue, Pirae et Papeete, c’est une affluence -somme toute – classique, autrement dit « normale » par rapport à 2012 (aux alentours de 12 à 14% à 10 heures), qui a été observée dans les bureaux de vote. Ce qui, soit dit en passant, serait déjà une belle performance compte tenu de l’appel à l’abstention lancée par le Tavini huiraatira d’Oscar Temaru…

 

Nous ne le dirons jamais assez, l’importance de ce premier tour est capitale! Plus encore cette fois-ci en raison du faible écart dans les sondages entre les quatre favoris, à savoir: Marine Le Pen du Front nationale, Emmanuel Macron d’En Marche, François Fillon pour les Républicains et le trublion de la Gauche que personne n’attendait à ce niveau de popularité, Jean-Luc Mélenchon.

Si ce dernier est quasiment inconnu dans nos îles, en revanche, les trois autres devraient se partager les suffrages polynésiens, d’autant qu’ils sont soutenus localement. Respectivement par le Tahoeraa huiraatira, Tau Hoturau et le tavana de Paea Jacqui Graffe, sans oublier le Tapura, parti majoritaire resté fidèle (malgré les affaires!) au parti de la droite républicaine.

Pour ces états majors politique, c’est donc un véritable test avant les deux prochaines échéances que sont les Législatives et les Territoriales de mai 2018.

 

Rappelons qu’en 2012 (1er tour), la participation en Polynésie française n’avait pas dépassé les 50%. Les résultats d’aujourd’hui ne seront pas dévoilée avant dimanche matin (à partir de 20h), comme ceux de métropole. A suivre donc sur vos petits écrans.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close