Présidentielle: chers parrainages polynésiens!

Le site du Conseil constitutionnel donne de précieuses indications sur l’identité des parrains à l’élection présidentielle.

A la date du 7 mars, comme nous l’avons indiqué dans un précédent article, Oscar Temaru capitalise quatorze nouveaux soutiens sur son nom. Principalement grâce à ses compagnons de route tels qu’Antony Géros, Tina Cross ou encore Richard Tuheiava qui siègent à l’assemblée.

Le premier magistrat (indépendantiste) de la Ville de Faa’a a également su convaincre des élus municipaux, à l’instar d’Alain Sangue, maire délégué de Teva i Uta, ou encore Mareta Mapu, tavana de Fangatau aux Tuamotu. A noter d’autres ralliements plus inattendus comme celui de Félix Faatau, représentant Tapura à Tarahoi.

A droite, c’est également en ordre dispersé que l’on va à la bataille! En l’occurrence, si Gaston Tong Sang accorde naturellement son parrainage à François Fillon, seul candidat légitime pour les Républicains, cela n’empêche pas Tearii Alpha de prôner la voie Juppé, malgré la décision – irrévocable ? – de celui-ci de ne plus y aller…

Quant à Marine Le Pen, elle fait des émules parmi la classe politique locale. Après Sandra Lévy-Agami, c’est Gilda Vaiho représentante paumotu à Tarahoi qui la plébiscite pour le 23 avril prochain, date du premier tour. Mais elle n’est pas la seule: Gérard Parker de Taiarapu ouest ou encore Raymond Tekurio, maire de Hikueru, ont décidé de franchir le pas en soutenant la candidate Frontiste.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close