Présidentielle: le vice-président du FN à Tahiti

Le vice-président du Front national, Louis Aliot, est arrivé vendredi soir à Tahiti-Faa’a en provenance de Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

Invité samedi soir sur le plateau de nos confrères de TNTV, le numéro 2 du parti présidé par Marine Le Pen a justifié sa présence comme étant le signe d’un retour du soutien de la France aux collectivités d’outre-mer considérées comme une « richesse » pour la France.

Lors de son entretien télévisé, Louis Aliot a été interrogé sur différents sujets comme la loi Morin permettant l’indemnisation des victimes du nucléaire; le statut d’autonomie de la Polynésie française et la demande « d’élargissement » de nos compétences ou encore la préférence pour l’emploi local.

S’agissant de la loi Morin, il a plaidé pour la poursuite de l’indemnisation mais plutôt sur une « base forfaitaire » à l’instar de ce qui a été fait aux Etats-Unis.

Quant à la loi organique portant statut d’autonomie au Pays, il a simplement déclaré: « Je ne pense pas qu’il faille aller aussi loin que cela… », sans réellement fixer la limite à ne pas dépasser pour rester dans l’ensemble français.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close