Priorité aux travaux de renforcement des berges de la Taharu’u (Papara)

 

Le ministre de l’Equipement et des transports intérieurs, Luc Faatau, a été invité, vendredi, par le maire de Papara, Putai Taae, à participer à la réunion du comité de suivi des grands travaux de la commune.

Ce comité est constitué de représentants de la commune, de la direction de l’Equipement, de la direction de l’Environnement, des associations environnementales et des représentants des propriétaires riverains. Durant le débat, plusieurs points ont été abordés, dont celui du bassin dégraveur de la Taharu’u, ou encore celui de l’extraction des agrégats et de l’utilisation des agrégats stockés.

Cette réunion a été l’occasion pour le ministre de rencontrer et de recueillir l’assentiment des représentants des associations de protection de la rivière Taharu’u, notamment Ia Ora Taharu’u et No te Arutai Mareva, ainsi que celui des associations de propriétaires riverains et de pêcheurs, sur les travaux menés dans cette rivière.

Les défenseurs de l’environnement se sont exprimés sur les travaux engagés dans les rivières de Tahiti suite aux dernières intempéries. Ils sont favorables aux travaux de curage et de protection des berges mais sont fermement opposés à toute extraction qu’ils assimilent à du pillage, notamment dans la rivière Taharu’u. Ils souhaitent être des partenaires avec le Pays et les communes dans la gestion des rivières.

Le ministre est favorable à ce partenariat mais a précisé que, suite aux différents épisodes pluvieux, les premières interventions d’urgence qui ont été menées consistaient à sécuriser les biens et les personnes. Les travaux d’enrochement et de renforcement des berges seront poursuivis. Il a ajouté également que les lits des rivières sont aujourd’hui chargés de matériaux et qu’il est urgent de les extraire pour éviter des inondations futures.

Quant aux représentants des propriétaires riverains de la Taharu’u, ils ont souhaité que les travaux de renforcement des berges soient réalisés en urgence ainsi que la réhabilitation et la sécurisation de la route d’accès à la vallée. Ils ont invité le ministre et le maire à se rendre dès samedi dans le fond de la vallée de la Taharuu afin de constater les dégâts causés par les dernières crues mettant ainsi en danger plusieurs familles qui y résident.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close