Promouvoir la santé au travail

Le ministre de la Santé et de la recherche, le Dr Patrick Howell, a signé, mardi, avec les représentants de plusieurs entreprises locales volontaires, une charte encourageant la mise en place d’actions en faveur de la promotion de l’alimentation équilibrée et de la pratique d’une activité physique auprès de leurs salariés.

En Polynésie française, 70% de la population adulte est en surpoids. Depuis 1999, ce problème de santé figure parmi les priorités de la politique de santé et le programme « Vie saine et poids santé » a été décliné avec le défi de contribuer à la réduction des facteurs de risques et de prévenir les complications de l’obésité que sont le diabète, les maladies hypertensives ou encore les pathologies cardiovasculaires. Les deux déterminants principaux sont l’alimentation et l’activité physique.

Le lieu de travail constitue un terrain privilégié pour sensibiliser une partie importante de la population que sont les salariés. Promouvoir la santé au travail est une manière positive pour les entreprises d’optimiser la gestion des ressources humaines et de prévenir les difficultés directement en lien avec l’état de santé des salariés. Quel chef d’entreprise n’est pas confronté à l’absentéisme lié aux arrêts de travail à répétition, à la nécessité de reclassement d’agents souffrant d’incapacités liés à une pathologie chronique, ou au besoin d’aménagement de leur poste de travail ?

Il est démontré en effet que la promotion de saines habitudes de vie sur le lieu de travail peut avoir des effets bénéfiques pour améliorer la santé globale des employés, et de façon indirecte la santé des familles, et qu’elle contribue également à une meilleure productivité de l’entreprise.

Ainsi, la Direction de la Santé a initié avec le partenariat de la SISTRA et de la CGPME, une démarche d’accompagnement des entreprises locales dans la mise en œuvre d’un concept positif de la santé au travail, avec une déclinaison de mesures en faveur de l’alimentation et de l’activité physique auprès des salariés. Une phase pilote est en cours, avec 8 entreprises volontaires de plus de 100 salariés, et une charte d’engagement validée par chacune d’entre elles.

Communiqué du Gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close