Protestants maohi: la tolérance a ses limites…

Les mariages gay n’ont pas droit de cité au sein de l’Eglise protestante maohi, ainsi ont ont décidé les « maîtres » du Temple.

 

Deux ans après l’adoption par le parlement français de la loi Taubira autorisant le mariage entre deux hommes, ou bien deux femmes – c’était l’une des promesses du candidat à la Présidentielle François Hollande – la tradition a la vie dure sous les cocotiers.

Alors que l’Eglise protestante unie de France vient de faire un geste en autorisant les mariages gay, ce n’est pas le cas au sein de la plus importante confession religieuse du fenua qui fait siennes les recommandations de dieu en la matière, à savoir qu’un couple « normalement » constitué se compose d’un homme et d’une femme. Ni plus ni moins!

Quand on voit toute l’énergie que doit déployer depuis des années la représentante à l’assemblée, Sandra Lévy -Agamy, pour étendre le Pacs (Pacte civil de solidarité) à la Polynésie française, il y a effectivement de quoi s’inquiéter…

Or, comme l’ont fort justement souligné nos confrères de TNTV dans un reportage diffusé dimanche soir, notre société peut être aussi tolérante que sectaire – pour ne pas dire nombriliste ! – sur des sujets touchant au mode vie de ses citoyens en général et de ses fidèles en particulier. On se souvient de la brusque levée de boucliers suscitée par le projet d’implantation d’une mosquée en plein coeur de Papeete; une affaire qui visait, il est vrai, davantage l’imam controversé que la petite communauté islamique…

Mais là où la situation est paradoxale, c’est que depuis la Nuit des temps les peuples du Pacifique et les Polynésiens en particulier ont parfaitement intégré la différence des personnes efféminées, autrement appelées « raerae ». Mieux encore, elles sont écoutées et respectées pour leur savoir-faire et leur sens de l’organisation comme, par exemple, au sein des groupes de danses folkloriques. De là à bénir leur union avec un autre homme, le fossé est énorme…

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close