Prudence autour d’une éventuelle exploitation minière sous-marine de cobalt

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Santé et de la Recherche, le Docteur Patrick Howell, a reçu, vendredi, le président-directeur général de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), Jean-Paul Moatti.

Les discussions ont principalement porté sur les ressources minérales profondes dont dispose la Polynésie française et notamment sur la présence d’une ressource intéressante d’encroutements cobaltifères situés entre 800 et 2000 m de profondeur dans le nord-est et le sud-ouest des Tuamotu et au sud des îles de la Société.

Le cobalt est une ressource minérale à haute valeur ajoutée, intéressante pour l’avenir de l’économie polynésienne, utilisée dans l’aéronautique, la conception de batteries ou encore d’ordinateurs. Ce gisement est intéressant car aucun substitut au cobalt n’a encore été trouvé et le stock terrestre sera dans les prochaines décennies probablement épuisé.

Monsieur Moatti a insisté sur le fait qu’il n’existe pas, à ce jour, d’exemple d’exploitation minière sous-marine de cobalt. Ainsi se pose l’opportunité d’études complémentaires pour répondre à certaines questions dont celle centrale de l’impact d’une telle exploitation sur la faune et la flore sous-marine, les zones côtières, le changement climatique ou encore sur les populations des îles avoisinantes.

Le gouvernement souhaite adopter une vision globale à long terme sur toute la chaine décisionnelle relative à ce dossier depuis la prise de décision jusqu’à l’arrêt de l’exploitation intégrant l’inventaire de toute la technologie nécessaire à ce type d’exploitation, les aspects politiques, stratégiques, économiques, juridiques et écologiques. A ce titre, il est primordial de maîtriser l’impact sur l’environnement mais aussi la reconversion de l’économie du Pays après l’arrêt de l’exploitation. La prudence reste donc de mise pour le gouvernement pour lequel aucun projet d’exploitation ne pourra avoir lieu sans une étude d’impacts détaillée et exhaustive de tous ces enjeux.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close