PSG: vers la création d’une branche maladie unique

 

Le ministre des Solidarités de la santé et de la protection sociale généralisée, Jacques Raynal, a présenté, lundi après-midi, aux partenaires sociaux la poursuite de la réforme sur la Protection Sociale Généralisée (PSG).

En matière de santé, la réforme repose sur deux piliers : le Schéma d’Organisation Sanitaire (SOS), qui vise à organiser les évolutions nécessaires à l’offre de soins pour la population sur l’ensemble du territoire, et l’unification des régimes par la création d’une branche maladie unique.

Un nombre important de chantiers ont déjà été mis en œuvre. Dans le cadre du Schéma d’Organisation Sanitaire, la création de l’ARASS, la carte sanitaire – équipements lourds et pôle de santé privé – le médecin traitant, la télémédecine, les soins primaires, le schéma de prévention et son financement, la Maison médicale de garde, la mise en route de la chimiothérapie dans les îles ou encore l’installation du scanner à l’hôpital d’Uturoa, à Raiatea.

En matière de famille, la mise en place d’une branche unique prestations est en cours avec l’harmonisation des aides sociales pour les trois régimes (RGS, RNS, RSPF). Enfin, en matière de retraite, la réforme porte sur des réajustements (âge, durée de cotisation, retraite anticipée). La mise en place de la Commission de Concertation du Système des Retraites Polynésien – CCSRP – va permettre des proposer des mesures d’ajustement.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close