Quand Johnny Hallyday chantait: on a tous quelque chose en nous de Jacques Chirac

 

« On a tous quelque chose en nous de Jacques Chirac »: en mars 1988, à un mois du premier tour de la présidentielle, Johnny Hallyday est la star d’un meeting géant du candidat du RPR à Vincennes, où il chante devant une centaine de milliers de militants.

Star à la « sensibilité de droite » selon ses propos, Johnny Hallyday a été de nombreuses aventures politiques, notamment auprès de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, même s’il s’est ensuite dit désabusé de la chose publique.

Un engagement dès 1974

Le rocker, qui cultive depuis ses débuts le mythe tout libéral du rêve américain, avait roulé pour la droite dès 1974, lorsqu’il avait soutenu Valéry Giscard d’Estaing, confirmé en 1980 lors d’une « fête de la liberté ».

Indifférent au président François Mitterrand, le chanteur le considère à peine bon pour « les intellos », telle sa compagne de l’époque, Nathalie Baye, qui avait voté pour lui, racontait-il en 2013 dans son autobiographie, « Dans mes yeux » (Plon).

Pourtant, le chanteur abandonné n’a jamais insulté l’avenir, ni les alternances: aux côtés de Georges Marchais lors d’une fête de l’Huma en 1985, ou à un meeting de Bernard Tapie lors de la campagne pour les régionales de 1992, lorsque le protégé de Mitterrand tente de conquérir la Provence.

Source: Yahoo Actualités

 

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close