Quand la décharge de Saint-Hilaire (Faa’a) refait des siennes…

Depuis vendredi, une épaisse fumée blanche se dégage du site d’enfouissement à ciel ouvert des déchets ménagers de la commune. La situation serait actuellement maîtrisée…

 

« Ce sont des choses qui peuvent se produire… » a simplement expliqué l’adjoint au maire de Faa’a, Robert Maker. Les riverains seront contents de l’apprendre!

Voilà, en effet, quelques années que le dernier dépotoir encore en fonction sur l’île de Tahiti coulait des « jours tranquilles », à l’abri des yeux indiscrets. Quand bien même, rappelons-le, une plainte a été déposée récemment par la direction de l’Environnement…En vain, apparemment.

Quoiqu’il en soit, les pluies de ces dernières semaines ont quelque peu déstabilisé les amas de détritus au point de provoquer une inflammation des poches de méthane existantes en profondeur.

La combustion qui s’en est suivie a engendré une épaisse fumée blanche dont les nuisances, notamment olfactives, ont atteint les hauteurs de Punaauia.

Malgré l’intervention des pompiers, et les milliers de mètres cube d’eau déversés sur le site, les désagréments ont duré jusqu’à dimanche après-midi. Il aura fallu attendre l’entrée en fonction d’une drague de l’Equipement pour parvenir à étouffer les flammes.

Photo extraite du site du Tahoeraa Huiraatira en date du 20 novembre 2012.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close