Quand la Polynésie fait battre le coeur de St-Tropez…

Ce samedi 27 septembre 2014, première journée des « Voiles de St Tropez », c’est l’ouverture du village et finalisation des inscriptions des 320 navires en course et des 4500 équipiers, des 250 accréditations presse… et du stand Tahiti et ses îles ! 

Un afflux devenu habituel depuis six ans sur ce stand, véritable « place to be » au sein du village très « select » d’un des plus prestigieux événement nautique au monde, où les amoureux du Pacifique Sud et de la Polynésie française se donnent rendez-vous, pendant dix jours, pour échanger sur leurs souvenirs, programmer leurs prochains séjours de détente ou de découverte, refaire leur stocks personnels de monoï, de savons, de produits et boissons de Tahiti, et pour (s’)offrir, bien sûr, des perles de Tahiti, de l’artisanat des îles Sous-le-Vent ou des Marquises…

Fred_JACQ_D81_0266 copie_(r)_1200px

Depuis 2008, la Société Nautique de St Tropez et l’équipe de la Tahiti Pearl Regatta ont chaque année resserré leurs liens. Les échanges d’équipages permettent aux lauréats successifs de prolonger la compétition d’un océan à l’autre, avec cette année la participation des 3 équipiers de Hoe Hoe, membres du Yacht Club de Tahiti et de la Fédération Tahitienne de Voile, qui vont tirer des bords avec 300 des plus beaux bateaux classiques et modernes ayant décroché le précieux sésame (tandis que près d’une centaine n’ont pas pu y accéder)… Par ailleurs, c’est un échange d’expérience, sur l’organisation logistique, presse et sportive, puisque depuis 3 ans, le Principal Race Officer des Voiles de St Tropez, Georges Korhel, vient aussi encadrer ou soutenir le comité de course de la plus belle régate du Pacifique Sud.

Fred_JACQ_D81_0388_(r)_1200px

C’est aussi 50m2, en plein cœur de St Tropez, entièrement dédiés à Tahiti, ses îles, ses produits locaux, les nouvelles infrastructures nautiques du Port Autonome de Papeete, les opportunités de séjours, de croisière sur l’Aranui, les lagons, le plan d’eau, les conditions de navigations, les événements nautiques, la population du Fenua… Une vitrine de choix proposée aux dizaines de milliers de visiteurs qui foulent les quais et pontons tropéziens pendant 10 jours. Enfin, si l’on est pragmatique, c’est aussi un rendez-vous médiatique d’envergure, qui permet de faire valoir l’aspect nautique de la destination polynésienne aux amoureux de la voile du monde entier, les journalistes internationaux accrédités recevant un dossier de presse sur la Polynésie et la Tahiti Pearl Regatta.

Mais au-delà de ces chassés croisés d’expériences, ces opportunités promotionnelles ou commerciales, c’est avant tout une amitié et une passion commune qui réunissent Tahiti et St Tropez, une histoire d’hommes et de femmes déterminés à partager des lumières et des cieux bariolés, de prestigieux gréements, des écumes tropicales et des alizés, des couleurs méditerranéennes et polynésiennes, mêlées et se répondant l’une à l’autre, comme si les plus beaux lieux de la planète étaient connectés, indéniablement.

C’est aussi une culture commune, de l’accueil, de la fête, du beau sport et du beau geste, de la musique simplement échangée, du poisson frais cru ou frit, et d’accolades partagées… St Tropez et Tahiti continuent de construire leur histoire commune, édition après édition, avec la voile comme fil rouge, avec cet esprit particulier qui incarne parfaitement chacun des deux événements nautiques internationaux parmi les plus illustres et conviviaux que l’on puisse vivre à notre époque.

La dernière journée de régates, le samedi 4 octobre, se déroulera en présence de Teheiura, notre champion médiatique polynésien, et se clôturera par la désormais traditionnelle soirée tahitienne, avec groupe de danse et dégustations de poisson cru au sein du village. Une fois encore, la Polynésie va faire battre le cœur de St Tropez et le toere va résonner tout autour du golfe le plus renommé de Méditerranée.

Contact Presse :

archipelagoes@mail.pf / tpr@mail.pf

srenard@archipelagoes.net

Crédits Photos :

©Fred Jacq / TPR 2014

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close