Quand le Pays en appelle au civisme fiscal des Polynésiens

Belle initiative que celle menée actuellement par la Direction des impôts (DICP) pour raviver le civisme fiscal des Polynésiens.

Les temps sont durs! Pour tout le monde, y compris pour la collectivité polynésienne qui s’emploie depuis 2013 à redresser ses comptes publics.

A défaut de vouloir instaurer de nouveaux prélèvements, une pause a même été décrétée, il n’empêche que le gouvernement d’Edouard Fritch cherche – et c’est bien normal! – à faire rentrer de l’argent dans les caisses du Pays.

IMG_5699La meilleure preuve en est avec cette campagne publicitaire lancée par la Direction des impôts. Autant dire qu’elle ne passe pas inaperçue…

Le message envoyé est simple à comprendre et il est légitime: le paiement des impôts constitue la contribution de chacun à l’effort collectif.

Que vous soyez propriétaire d’une maison au travers l’impôt foncier, ou bien à la tête d’une Très petite entreprise (TPE) pour laquelle vous serez assujetti à un impôt forfaitaire, tout le monde doit se sentir concerné. Quand bien même, ici comme ailleurs, la tentation est grande de dissimuler à l’administration quelques précieux biens et bénéfices engrangés durant l’année.

Mais après la sensibilisation, les fraudeurs ne pourront plus dire qu’ils ne savaient pas…

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close