Quand les féministes veulent se débarrasser des dragueurs trop « relous »…

 

Le numéro de téléphone « anti-relous » mis en place par deux militants féministes en fin de semaine dernière afin d’aider les femmes à se débarrasser des dragueurs trop insistants a été momentanément désactivé, lundi.

Ses créateurs ont rapporté sur Twitter avoir été victimes d’un « déferlement de haine » de la part de trolls.

Le 06.44.64.90.21, que les femmes pouvaient donner à un homme se montrant un peu trop persistant pour obtenir leur numéro de téléphone, envoyait un SMS aux dragueurs, pour leur rappeler la notion de consentement et la liberté de la femme à dire « non ».

En l’espace de quelques heures ce week-end, le service avait été très sollicité. Au point d’être rapidement victime de son succès. Les deux créateurs, Clara Gonzales et Elliot Lepers, avaient été obligés de couper momentanément le service une première fois dimanche, pour des raisons financières, avant de lancer un appel aux dons.

Messages malveillants

Mais lundi soir, les deux militants ont annoncé sur Twitter suspendre à nouveau momentanément le numéro, en raison d’un « déferlement de haine ».

Selon Elliot Lepers, le numéro de téléphone a été sollicité 25.000 fois depuis vendredi 16 heures. Parmi ces messages, 16.000 étaient malveillants, explique le militant, sur son compte Twitter.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close