Quand Rudolph Jordan « flirte » avec le groupe Tapura

Le représentant des Iles sous-le-vent, originaire de Bora Bora, Rudoph Jordan, pourrait bien faire la 28ème voix du groupe Tapura à l’assemblée dans les jours qui viennent…Un  ralliement de bon augure avant l’examen du budget primitif du Pays.

En réaction à l’examen du Document d’orientation budgétaire (DOB 2016), jeudi matin, le président de l’assemblée de la Polynésie française, Marcel Tuihani, avait confié aux journalistes ses plus grandes difficultés à tenir ses troupes dans le pré orange. A l’évidence, la pression est trop forte!

En effet, une nouvelle défection semble se dessiner dans les rangs Tahoeraa avec le départ programmé de Rudolph Jordan. Celui-là même qui pourtant, il y a quelques semaines, se refusait à succomber aux sirènes des pro-Fritch.

Selon nos informations, l’élu a déjà transmis sa lettre de démission. Non pas officiellement mais en la remettant à l’une des responsables du groupe Tapura en gage de bonne volonté et de détermination à sauter le pas.

Pas plus tard que ce matin, à Papara, Rudolph Jordan figurait parmi celles et ceux qui ont fait le déplacement pour féliciter Putai Taae désigné au poste de tavana. Désormais, il ne lui reste plus qu’à sortir du bois. Ce pourrait être fait lors de la prochaine séance plénière le 12 novembre.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close