Quatre concepteurs polynésiens de jeux vidéo primés

Quatre Chevaliers JEDI de la seconde année de Poly3D viennent de s’illustrer dans le monde des gamers, ou plus particulièrement des concepteurs de jeux vidéo, en remportant la dernière game jam d’Epic Games (UE4jam), un des plus grands studios américains de développement de jeux vidéo (Gears of War, Paragon, Unreal Tournament, …).

Retenez bien leurs noms. Ils s’appellent Tuhono Cowan, Jessie Lau, Moerani Flohr et Manoa Salmon et ils ont remporté le 22 septembre la game jam du mois du grand studio Epic Games. La petite équipe, accompagnée par leur coach Evans Bohl, nommée pour l’occasion « Les nobles Crocoz », a tenté l’aventure des concours internationaux. Durant quatre jours, ils ont dû créer un jeu sur la thématique « You don’t know what you’ve got until it’s done ».

pic1

Des nuits blanches pour réaliser le jeu

Pour y arriver, nos chevaliers Jedi ont dû travailler d’arrache-pied et passer des nuits blanches afin de produire un jeu, qui a triomphé de ceux de quarante-quatre équipes qui concourraient également. Le jeu développé par nos étudiants met en scène un héros qui doit quitter une ile pleine de dangers en construisant un radeau. Le personnage ne peut transporter qu’un objet à la fois et doit donc faire des choix entre la lutte contre les dangers et le besoin de construire le radeau pour s’enfuir.

1 500 dollars de gain en licence pour chaque lauréat

La beauté, la mécanique de jeu, game play et level design, l’attractivité ainsi que le ratio entre la difficulté et l’envie de jouer au jeu ont été déterminants pour élire le gagnant. Le jury de professionnels composés de membre d’Epic Games a donc choisi la version de nos Chevaliers JEDI qui ont obtenu chacun, ainsi que leur coach, une licence Houdini (logiciel d’animation en 3D du studio Side Effect Softwares) d’une valeur de 1 500 dollars ainsi que des goodies et un badge du studio Epic Games. Félicitations à eux pour avoir ouvert la voie de la réussite dans le monde des concepteurs de jeux vidéo au fenua !

La Polynesian Touch en marche….

Cet game jam a permis de confirmer les talents polynésiens dans l’art numérique. Ces étudiants de Studio Poly3D ont démontré en seulement un an qu’ils étaient capable de se frotter aux talents mondiaux et d’en sortir parmi les meilleurs. En effet, au cours de ces game jam certains studios de jeux vidéo de grande renommée n’hésitent pas à y inscrire leur équipe pour les évaluer. Pour Studio Poly3D, le test est passé avec SUCCES et n’arrêtera pas là.

Communiqué

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close