Quelle défense pour Washington face à la menace nord-coréenne?

C’est le cauchemar du Pentagone: le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis a estimé que le test balistique intercontinental effectué mercredi par la Corée du Nord montrait qu’elle pouvait désormais frapper « partout dans le monde« .

Les militaires américains et les experts se fondent pour faire cette analyse sur l’altitude du tir, jamais atteinte jusqu’ici par le régime de Pyongyang. Pour les Etats-Unis, il s’agit d’un nouveau défi lancé à leurs capacités de défense antimissile pour protéger le territoire américain et celui de leurs alliés.

David Wright, expert et codirecteur de l’Union of Concerned Scientists, évoque des informations selon lesquelles l’engin se serait élevé de plus de 4.500 kms ce qui lui donnerait un immense rayon d’action.

« Si ces chiffres sont corrects, en volant sur une trajectoire normale et pas sur une trajectoire en cloche, ce missile pourrait avoir une portée de plus 13.000 kms », estime le scientifique sur le blog de son organisation.

Quelle fiabilité pour la défense ?

Les Etats-Unis ont dépensé des milliards de dollars pour développer des technologies capables de les protéger contre des missiles balistiques. Et ils restent convaincus de l’efficacité de ces systèmes.

« L’alliance entre les Etats-Unis et la Corée du Sud reste confiante dans sa capacité à se défendre contre la menace de la Corée du Nord », a déclaré un porte-parole du Pentagone.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close