Qui assure la sécurité la nuit à Mahina ?

Apparemment, personne…à en juger par l’absence de réponse aux appels de détresse lancés dans la nuit de dimanche à lundi.

Mahina. Il est un peu plus de deux heures du matin lorsqu’une femme se fait tabasser chez elle par son concubin. Une fois de plus!

Terrorisée, souffrant de nombreuses contusions au visage, elle part se réfugier chez un proche non loin de son domicile pour demander secours.

Un premier coup de téléphone est adressé à la gendarmerie nationale, avenue Bruat, où on lui répond que les bureaux de la brigade d’Arue, sis en haut du col du Tahara’a, sont fermés. Aucune assistance ne lui est proposée. Fermez le ban! Seul conseil: se rendre aux urgences de l’hôpital du Taaone pour y recevoir les premiers soins.

Mais la victime ne veut pas en rester là, d’autant que son agresseur est toujours chez elle. A l’attendre! Elle décide alors de se rendre chez les mutoï, près de la caserne des pompiers. Mais là encore, en pure perte: personne. Même le numéro de portable (87 794845) sonne dans le vide.

Bonjour la sécurité à Mahina. Sans parler des nuisances sonores dont on nous rappelait récemment qu’elles constituaient un délit. Quelque jours auparavant, dans le même quartier (au bas de la descente du Tahara’a), un joyeux trublion à vélo portant deux enceintes s’en est donné à coeur joir une bonne partie de la nuit.

Alors, mesdames et messieurs en charge de la Sécurité publique au fenua, il est temps de prendre ses responsabilités.

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Qui assure la sécurité la nuit à Mahina ?

  • 14 décembre 2017 à 14 h 56 min
    Permalink

    Nous nous avons pu joindre la Police Municipale de Mahina au 89 79 48 45. Après elle se fait encore tabasser et porte toujours pas plainte. A qui l’erreur??? on se demande

    Répondre
  • 17 décembre 2017 à 6 h 31 min
    Permalink

    Exactement, il faut pas rejeter perpétuellement la faute sur la PM ou autre…. Au bout d’un moment faut aussi prendre ses responsabilité et déposer plainte contre son agresseur ! Il y en a bcp chez qui la PM intervient (souvent les mêmes d’ailleurs) pour la énième fois, ils ont beau leur dire qu’il faut déposer une plainte, elles ne le font jamais !!!
    Maintenant c’est sûr que le dimanche à 2h du matin, la PM de Mahina ne répondra pas vu qu’il n’y a personne en service après 21h. C’est la gendarmerie qui prend le relais…… Et normalement si ceux de Arue/Mahina sont déjà occupés, ils font venir ceux de Faa’a (PSIG).
    Enfin, on blâme tjrs les forces de l’ordre (PM hoa ra) qu’ils fassent ou pas leur boulot, on est jamais contents ! Incroyable !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close