Raid aérien américain contre le chef de l’EI en Libye avant les attaques de Paris.

L’armée américaine a annoncé, samedi 14 novembre, avoir mené une opération aérienne contre le chef de l’Etat islamique (EI) enLibye, où l’organisation djihadiste s’est implantée à la faveur du chaos auquel est livré le pays, quatre ans après le renversement de Mouammar Kadhafi. Selon le Pentagone, l’Irakien Abou Nabil a été tué dans la nuit de vendredi à samedi. C’est la première fois que les Etats-Unis bombarde l’EI en Libye.

Abou Nabil – alias Wissam Najm Abd Zayd Al-Zubaydi, selon le porte-parole – a longtemps été « un militant d’Al-Qaida » et était« le plus haut responsable de l’EI en Libye ». Il pourrait notamment être « le porte-parole s’exprimant dans une vidéo de février 2015 montrant l’exécution de chrétiens coptes ». Sa mort « va amoindrir les capacités de l’EI à atteindre ses objectifs en Libye, notamment le recrutement de nouveaux membres, l’établissement des bases en Libye et la planification d’attentats à l’extérieur contre les Etats-Unis ».

Le raid aérien « a été autorisé et lancé » avant les attaques à Paris et à Saint-Denis qui ont fait 129 morts le même jour et ont été revendiqués par l’EI.

En Libye, l’EI est essentiellement basé à Syrte

La Libye est plongée dans le chaos depuis 2011. Deux autorités politiques se disputent le pouvoir depuis l’an dernier, l’une basée à Tripoli et l’autre, la seule reconnue internationalement, sise dans l’Est.

L’EI est essentiellement installé dans la ville côtière centrale de Syrte, mais il est encore présent à Derna, d’où il a été chassé en juillet par des combattants islamistes locaux et des habitants fatigués de la présence des djihadistes étrangers. Les puissances occidentales craignent qu’il ne continue à gagner du terrain.

Ce n’est pas la première fois que des frappes américaines visent des islamistes de l’EI en dehors de ses fiefs en Irak et en Syrie, mais celle-ci est importante en raison de la proximité entre Abou Nabil et la direction centrale de l’EI, d’après un responsable américain.

Selon un témoin (…)

Lire la suite sur lemonde.fr

Lire la suite : Raid aérien américain contre le chef de l’EI en Libye
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close