Réaction citoyenne contre le projet de réforme statutaire

On ne sait pas qui elle est, d’où elle vient et quelles sont ses motivations (personnelles ou politiques) mais Fina Vernet souhaite provoquer une réaction citoyenne en réponse aux propositions de réforme statutaire portées par le président de l’Assemblée de la PF, Marcel Tuihani.

 

Après la résolution sur le nucléaire, celle visant à faire évoluer le statut d’autonomie interne pour en améliorer son efficacité dans le partage des compétences Etat-Pays, promet encore des échanges nourris entre partisans et opposants à une éniène évolution institutionnelle. La démocratie ne s’en portera que mieux!

Reste à savoir maintenant ce qu’en pense la société civile ? Juge t-elle le moment opportun de débattre d’un tel sujet alors que la relance économique tarde à s’amorcer ?

Réponse samedi 7 février, à partir de 8h, place To’ata, où Fina Verdet donne rendez-vous au public pour ce qu’elle appelle une marche citoyenne jusqu’en centre-ville.

Interrogé sur cet appel à mobilisation, l’auteur de la résolution a simplement indiqué aux journalistes que « la retirer serait ni plus ni moins qu’une marche arrière pour le pays ».

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close