Réalisation d’un suivi écologique du parc Te Faaiti

 

Une convention a été signée, courant novembre, entre le ministre en charge de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu et le consultant botaniste, Frédéric Jacq, afin de réaliser un suivi écologique du parc territorial de Te Faaiti.

Cet espace a été retenu dans les années 80 afin de préserver une partie de la vallée de la Papenoo, suite aux demandes d’exploitation hydroélectrique et d’extraction de matériaux importantes qui y étaient faites à l’époque et qui constituaient des activités dénaturantes pour l’environnement.

Reclassé en Parc territorial, catégorie II, selon le code de l’environnement en 2000, les activités se sont principalement orientées, depuis cette date, vers la randonnée. Le patrimoine naturel a fait l’objet d’une étude détaillée en 2007. Des opérations de lutte contre des espèces exotiques envahissantes sont menées épisodiquement et des actions en faveur de la conservation d’espèces protégées (flore, escargots terrestres) ont également été réalisées ces dernières années.

La présente étude doit permettre d’évaluer l’évolution de l’espace protégé, notamment sur la base des données répertoriées il y a dix ans et établir un protocole de suivi de la flore. Les données obtenues seront d’une part des indicateurs de suivi à long terme du site et d’autre part permettront d’orienter de manière pertinente les choix en matière de valorisation du parc.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close