Recours contre ses indemnités: le président Fritch n’est pas dupe

Le président Edouard Fritch a accueilli avec satisfaction la décision du tribunal administratif, mardi, de rejeter le recours en annulation de la délibération fixant le montant de ses indemnités.

Et de poursuivre dans un communiqué de la Présidence: « Il ne faut toutefois pas être dupe des motivations qui avaient présidé au dépôt de ce recours par deux requérants, instrumentalisés pour des raisons politiciennes, mesquines et revanchardes. La requête visait en fait, non pas le montant des indemnités, mais à faire déclarer le président coupable de « prise illégale d’intérêt », ce qui aurait entraîné sa démission d’office.

Le véritable initiateur de la requête, qui n’a pas eu le courage de la déposer lui-même et a cherché, comme à l’habitude, à se dissimuler derrière des hommes de paille, aura sans doute à cœur de payer sur ses revenus personnels les frais de justice auxquels ont été condamnés les deux requérants.

Ce qui est loin d’être certain… »

Télécharger l'article en PDF

12 pensées sur “Recours contre ses indemnités: le président Fritch n’est pas dupe

  • 29 octobre 2015 à 5 h 33 min
    Permalink

    ROHIROHI Fritch !! Dit seulement MERCI au Tahoeraa de t’avoir donné ce salaire.. Le mesquin et revenchard ici c’est bien lui… Il joue la victime pour appitoyer les gens sur son sort, alors que c’est un manipulateur de première !!

    Répondre
  • 29 octobre 2015 à 5 h 43 min
    Permalink

    Faitoito président FRITCH.Parmi les autonomiste, chez lui il y’a quand même un peu plus de morale.
    Il met en avant l’humain et l’intérêt général.

    Répondre
  • 29 octobre 2015 à 6 h 56 min
    Permalink

    Comme j’ai dit notre nouveaux commandant bord du huiraatira..tahoeanae..du air la polynésie tous ensembles….pour une polynesie meilleurs….

    Répondre
    • 29 octobre 2015 à 7 h 31 min
      Permalink

      Te ria hoa… ua rohirohi roa ta tatou peretiteni… noa tu ra e faaitoito hoa ona noa tu ta ti tahi vauvaura’a manao… aroha nui

      Répondre
    • 30 octobre 2015 à 5 h 47 min
      Permalink

      Quel dommage que les mauvaises foi s’embourbent davantage dans leur ignorance tout le monde sait que si G´Flosse touchait un salaire moindre c’est parce qu’il était obligé de par ses mandats il ne s’agit nullement de montrer l’exemple et Édouard Fritch n’est pas du tout dans la même situation il n’avait pas les mêmes obligations Donc il est tout simplement normal de le rémunérer au salaire prévu a cet effet y avait pas besoin de chipoter de cette façon la c’est vraiment au ras des pâquerettes ! Quelle perte de temps et d’énergie !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close