Référé engagé contre le blocage des grilles de la CPS

Le tribunal de Papeete devrait ce prononcer, ce mercredi matin, sur un référé déposé contre le blocage des grilles de la Caisse de prévoyance sociale.

 

Vingt-quatre heures après le déclenchement d’un conflit social à la CPS, le bras de fer entre l’organisme et la plupart des organisations syndicales de salariés, sauf A Ti’a I Mua, est entier.

Dans ce contexte, aucune discussion n’a repris entre les parties: ni avec le président du conseil d’administration, ni avec le gouvernement.

Sur un effectif de 470 personnes, on compterait environ 150 grévistes, la plupart travaillant au siège. En revanche, toutes les agences CPS, à l’exception de celle des Marquises, restent ouvertes, a t-on appris de bonne source.

Rappelons que le mouvement de protestation porte sur deux revendications principales: une réorganisation au niveau de la direction avec, à la clé, le départ du directeur Régis Chang, et la convention d’entreprise que l’Etat souhaiterait voir renégocier en contrepartie de son retour au financement du Régime de solidarité (RSPf).

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close