Réforme de la PSG: les syndicats en ordre dispersé

Après la CSIP, au tour d’A Tia i Mua de prendre ses distances avec l’Intersyndicale.

Dans un communiqué, l’organisation représentative des salariés affirme ne pas être « signataire du courrier de l’intersyndicale contrairement aux affirmations de la CSTP-FO ».

Et d’ajouter plus loin: « La confédération syndicale A Ti’a i Mua soutient que la réforme de la PSG , notamment de la retraite et de la maladie, est indispensable et continue son travail ».

A Ti’a i Mua appelle donc ses délégués et ses adhérents à ne pas à se rendre au CESC, demain vendredi 12 janvier à 8h ».

Précisons en effet que la quatrième institution du Pays débattra, à la même heure, du projet de réforme transmis par le gouvernement avant la transmission du dossier à l’assemblée.

Photo d’archives

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close