Réforme des retraites: ou comment reculer pour mieux sauter!

Une semaine après le retrait de l’ordre du jour de l’assemblée de la Polynésie française du projet de loi du pays portant réforme de la retraite, la confédération A Ti’a i Mua prend officiellement position.

La centrale, restée à l’écart de l’Intersyndicale qui avait contesté le texte, en tire une première conclusion de bon sens: « Ce n’est que reculer l’échéance ». Avant d’expliquer comme chacun le sait que « les réserves ne couvriront pas longtemps le déficit » et que « si rien n’est fait, toutes les pensions diminueront ».

Toutefois, A Ti’a I Mua continue à penser que « cette réforme doit nécessairement s’inscrire dans le cadre de la réforme globale de la PSG, incluant la retraite, la maladie, la famille, la solidarité ». Une approche sensiblement différente de celle du gouvernement…

Enfin, dans la perspective des Territoriales, les 22 avril et 6 mai prochains, A Ti’a i Mua attend des candidats à un siège à l’assemblée qu’ils prennent « des engagements sérieux, clairs et précis » sur le sujet. Et de conclure: « Il appartiendra à la majorité de prendre ses responsabilités et de trouver les solutions avec la société civile et les partenaires sociaux ».

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close