Régime des salariés: un déficit de 353 millions de Fcfp constaté en 2017

Le conseil des ministres vient de procéder à l’approbation des comptes de l’exercice 2017 du Régime Général des salariés. En voici les grandes lignes…

L’année 2017 a été marquée par une augmentation de 2,24% du nombre moyen de salariés inscrits au régime, avec donc une amélioration des recettes de cotisation due à une augmentation sur la même période de la masse salariale qui passe de 205 427 milliards Fcfp en 2016 à 210 244 milliards Fcfp en 2017.

Toutefois, malgré l’amélioration constatée des recettes, les prestations versées au titre de toutes les branches ont augmenté de plus de 3% en moyenne, en passant de 82,083 milliards Fcfp à 84,934 milliards Fcfp.

La branche maladie, qui représente 45% des dépenses annuelles, et la branche retraites, 49% des dépenses, demeurent des sujets de préoccupation pour le gouvernement de la Polynésie car les dépenses croissent de 3 à 4% par an.

Si pour la maladie la maîtrise médicalisée de l’évolution des dépenses de santé reste un objectif majeur, les déficits récurrents de la tranche A des retraites et un nouveau déficit de 3,236 milliards Fcfp en 2017 nécessitent, sans plus tarder, l’engagement d’une réforme. En 2017, le résultat du régime des salariés affiche un déficit de 353 millions Fcfp.

extrait CM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close