Relance économique: examen des dossiers d’aide à l’équipement des petites entreprises

 

Le vice-président, en charge de l’Economie, Teva Rohfritsch, a réuni, jeudi après-midi, dans ses locaux, les commissions consultatives d’aides à l’équipement des petites entreprises, et aux commerces de proximité et restaurants, afin d’émettre un avis sur des demandes d’aide pour des dossiers dont le montant total des dépenses est supérieur à 1 million Fcfp.

Dans le cadre du plan de relance et de dynamisation de l’économie du gouvernement de la Polynésie française, des dispositifs d’aide à l’équipement des petites entreprises et d’aide aux commerces de proximité et restaurants sont entrés en vigueur en septembre dernier.

La mesure d’aide à l’équipement des petites entreprises a pour but d’accompagner les entreprises dans l’aménagement des locaux et l’acquisition d’équipements neufs spécifiquement dédiés à leur activité. Le montant de l’aide est plafonné à 50 % du montant total hors TVA des dépenses éligibles dans la limite de 3 millions Fcfp.

L’aide pour la revitalisation des commerces de proximité et des restaurants a pour objet d’accompagner les commerçants et les restaurateurs dans leur projet de rénovation, d’aménagement et d’amélioration de l’attractivité des points de vente ou de restauration en Polynésie française. Le montant de l’aide est plafonné à 70 % du montant total hors TVA des dépenses éligibles dans la limite de 5 millions Fcfp.

Au total, quatre vingt dix-sept dossiers ont été examinés pour un montant global d’investissement hors taxes de 425 millions Fcfp.

Les entreprises sinistrées dans le cadre de catastrophe naturelle constatée par le conseil des ministres peuvent également prétendre à ces deux mesures. Les commissions consultatives ont étudié dix-sept dossiers d’entreprises sinistrées, suite à la validation de la commission de recensement des sinistres et de répartition des secours. Comme annoncé par le vice-président, des aménagements des textes réglementaires seront présentés prochainement afin d’ajouter un volet spécifique destiné aux entreprises sinistrées dans le cadre de ces dispositifs.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close