Remise de l’Ordre de Tahiti Nui à trois personnalités des îles Marquises

A l’occasion du 10ème Festival des arts des îles Marquises, le président Edouard Fritch, entouré d’une partie de son gouvernement, a remis l’ordre de Tahiti Nui, ce jeudi, à trois personnalités marquisiennes.

Benjamin Teikitutoua, né en 1951 sur l’île de Ua Pou, a consacré une grande partie de sa vie à la transmission de son savoir. Professeur des écoles puis directeur d’école à Ua Pou, il a enseigné en « Eo Enana », toujours avec la même passion, jusqu’à sa retraite en 2006. 2015-12-17-REMISE ORDRE TAHITI NUI (1)Il s’est en parallèle toujours investi dans les activités culturelles et sportives de l’île. Il continue d’ailleurs, avec son épouse, à enseigner aux plus jeunes la culture immatérielle. Membre fondateur de l’association culturelle Motu Haka, il a mené la délégation de Ua Pou à tous les festivals des îles Marquises. Il a été élevé au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.

Victoire-Marie Kaimuko, née en 1925 à Atuona, a initié des touristes du monde entier aux saveurs culinaires marquisiennes, en tant qu’employée puis propriétaire d’un restaurant. Son établissement, le « Hoa Nui », dont le nom « beaucoup d’amis » résume à lui seul sa philosophie, est devenu une étape incontournable des tournées de l’Aranui. Figure emblématique de la culture marquisienne dans laquelle elle a toujours baignée, elle s’est toujours attelée à la transmettre aux jeunes générations et est souvent consultée pour les recherches relatives à la sauvegarde du patrimoine culturel et traditionnel marquisien. Elle a été élevée au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.

Feu Liliane Teikipupuni, née en 1948 et décédée en 2014, a consacré sa vie à l’artisanat, à la jeunesse, aux Marquises et plus particulièrement à l’île de Tahuata. Fondatrice de l’association artisanale Mahakatauheipani, du nom d’une princesse de Hapatoni, son village natal, elle a réussi à imposer l’artisanat comme une des activités principales de Tahuata, contribuant ainsi au retour d’une jeunesse exilée un temps ailleurs. Très impliquée dans la vie de son île, elle a également participé au développement de la culture du noni, et a œuvré pour la construction du quai et des salles artisanales de Tahuata. C’est pour sa générosité, son dynamisme et sa contribution à la vie de son île marquisienne que feu Liliane Teikipupuni a été élevée au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.

Communiqué du Gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close