Retour sur la Gala du Conservatoire

 

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a assisté, samedi soir, au Gala du Conservatoire artistique de la Polynésie française, à To’ata. A cette occasion, il a remis leur diplôme aux trois jeunes nouveaux médaillés du Conservatoire en section traditionnelle.

Le conservatoire artistique regroupe 1700 élèves, dont plus de 800 dans la section traditionnelle. C’est le plus grand département traditionnel de France. Chaque année, le gala de fin d’année, qui se tient en marge du Heiva, permet de mettre en avant la vitalité de l’établissement, mais également l’engouement de la jeunesse polynésienne pour les arts traditionnels.IMG_5439-

« Notre culture est unique. Mais toute unique qu’elle soit, elle est fragile. Fragile parce que qu’elle nous vient de la tradition orale et que nulle part ailleurs, on n’en trouve une identique. Fragile parce qu’elle a un sens précis. Chaque pas, chaque rythme, chaque parole compte », a tenu à souligner le ministre de la Culture au cours de son discours. Il a également rendu hommage à son père, Maco Tevane, fondateur du conservatoire qui souhaitait doter le Pays d’un tel établissement « afin non seulement de préserver la pratique des Arts traditionnels mais également de les valoriser et les enseigner ».

IMG_5465-

Le ministre a également salué les enseignants du Conservatoire, dont Louise Kimitete, présente dans le public, ainsi que le directeur de l’établissement, Fabien Dinard, pour leur investissement quotidien auprès de la jeunesse de notre pays. Il a ensuite remis à Toanui Mahinui, Taiana Mahinui, Nanihi Sacault et Hinavai Raveino leur diplôme d’études traditionnelles. Toanui et Nanihi ont obtenu leurs unités de valeurs, surtout concernant leur matière principale, la danse, il y a quelques semaines. Hinavai Raveino avait déjà obtenu la partie concernant la danse il y a deux ans. Elle a complété son cursus d’études cette année avec le ‘orero. Elle est de plus la meilleure danseuse du Heiva 2015.

Le ministre de la Culture a félicité les jeunes artistes, pour qui la remise de ce diplôme devant le public et la grande famille de To’ata, est une consécration. Il a rappelé qu’ils étaient désormais des véritables ambassadeurs de la culture polynésienne. C’était la première fois que ce diplôme est remis durant le Gala du Conservatoire, et ce à la demande du ministre, qui tenait à ce que cette cérémonie soit organisée à cette occasion, afin de mettre en avant l’excellence des jeunes lauréats.

Ce diplôme vient couronner des années de travail, et c’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que les quatre jeunes artistes ont reçu des mains du ministre de la Culture ce diplôme, symbole de leur excellence dans les arts traditionnels.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close