Retraite bien méritée pour les chefs d’exécutif du Pacifique

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a pris part, vendredi, à Apia, aux Samoa, à la Retraite des chefs d’exécutif, qui chaque année vient clore la réunion du Forum des îles du Pacifique.

Cette présence à la retraite des chefs d’exécutif est une première. Elle est la concrétisation de l’accession de la Polynésie française, l’année dernière, à l’issue de la réunion du Forum aux Etats fédérés de Micronésie, au statut de membre à part entière de cette organisation régionale.

A ce titre, le président de la Polynésie française participe donc pleinement aux travaux et aux débats des chefs d’exécutif où sont évoquées les problématiques régionales. Au cours de la première réunion du matin, il a entre autres été question de surpêche dans la région Pacifique et du rôle que pourrait jouer le Forum, sur le principe d’une gouvernance commune, pour éviter ou au moins limiter les effets de la surpêche dans les eaux de certains pays membres du Forum.

Les thèmes d’une meilleure connectivité dans la région, et du développement de liaisons aériennes régionales, deux dossiers sur lesquels la Polynésie française est en pointe, devaient aussi faire partie des discussions. La démarche de la Polynésie française pour une intégration régionale accrue au sein du Forum passe par l’écoute, le dialogue et des échanges constructifs, dans l’intérêt de la Polynésie, et de ses voisins dans l’ensemble.

Dans l’après-midi, pour sa première participation à la Retraite des Leaders, le président Edouard Fritch devait à nouveau remercier ses homologues du Pacifique pour le processus qui, au bout de plusieurs années d’effort, a permis à la Polynésie française d’accéder au statut de membre à part entière du Forum. Il devait aussi relayer une invitation du président de la République, Emmanuel Macron, aux chefs d’Etat du Pacifique afin qu’ils se rendent à Paris, le 12 décembre prochain, pour une conférence sur les changements climatiques qui fait suite à l’accord trouvé à la COP 21 fin 2015.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close