Révision de la liste rouge des espèces végétales terrestres endémiques

Le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) se sont associés, depuis 2007, pour la réalisation de la liste rouge des espèces menacées en France, avec pour but de dresser le bilan de l’état des espèces présentes en métropole et en outre-mer.

La liste rouge de l’UICN est reconnue comme l’outil le plus fiable au niveau mondial pour évaluer le risque d’extinction des espèces. Fondée sur une solide base scientifique, elle met en lumière le déclin marqué et continu de la biodiversité dans le monde grâce à des critères précis, et constitue un inventaire de référence sur les espèces. Elle permet d’identifier les priorités d’action, de renforcer la sensibilisation et de suivre l’évolution de l’état de la biodiversité au cours du temps.

Ainsi, afin d’appuyer le programme de conservation des espèces végétales menacées de Polynésie française initié entre 2006 et 2008, la direction de l’Environnement a engagé en 2012 un travail de coordination pour aboutir à la révision de la liste des espèces végétales endémiques de la Polynésie française, selon les critères de l’UICN.

Trente réunions ont eu lieu afin de recueillir les connaissances des principaux experts de la flore endémique polynésienne (délégation à la recherche et consultants privés) durant les trois dernières années en appliquant la méthodologie nationale.

Un atelier final de validation est prévu à Tahiti au cours du premier trimestre 2015 et devrait bénéficier de l’appui d’experts de l’UICN France, reconnus pour leur connaissance de la flore polynésienne.

A l’issue de cet atelier, les 550 taxons endémiques bénéficieront d’un statut actualisé. Sur cette base, les travaux actuellement menés, par exemple pour la préservation du Tiare Apetahi à Raiatea ou le Tu’eiao à Nuku Hiva, pourront être consolidés, ajustés, voire réorientés, en fonction des priorités retenues par la Polynésie française.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close