Ronde Tahitienne 2018: 300 cyclistes croisiéristes sur la ligne de départ

 

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, ainsi que sa collègue du Tourisme, Nicole Bouteau, ont assisté, lundi après-midi, à la présentation de la Ronde Tahitienne, édition 2018.

Créée en 2011 par Benoit Rivals, la Ronde Tahitienne est une course cycliste qui s’est rapidement imposée dans le paysage sportif polynésien, en accueillant dès sa première année pas moins de 253 participants. En 2014, le Vélo Club de Tahiti a souhaité aller plus loin en proposant un package touristique, avec pour but d’attirer une participation étrangère.

L’idée était de proposer aux participants plusieurs journées de découvertes touristiques dans les plus beaux endroits de la Polynésie, et de clore leurs séjours par une épreuve cycliste. En seulement trois années, ce sont plusieurs dizaines de touristes qui ont fait le déplacement, faisant croitre ainsi le nombre de participants à 517 en 2016, record restant à battre.

Pour l’édition 2018, le Vélo Club de Tahiti s’est lancé un nouveau défi : celui d’organiser une croisière alliant sport et découverte de la Polynésie française. Associé à la société Santana Adventures, les organisateurs de la Ronde Tahitienne ont imaginé pour les futurs participants, un programme incluant la privatisation d’un des plus beaux voiliers du monde, le Wind Spirit, et une croisière paradisiaque dans les eaux polynésienne, tout en allant à la rencontre des habitants de ces îles à vélo, et une participation à la cyclo sportive course.

Soutenu par l’ensemble des acteurs sportifs et touristiques de la Polynésie française, ce projet est déjà une réussite, compte tenu de l’engouement suscité lors de la commercialisation du concept sur le marché nord-américain.

Pour honorer cette épreuve cycliste du bout du monde, ce sont près de trois cents cyclistes croisiéristes qui sont d’ores et déjà attendus en mai 2018 pour deux croisières d’une semaine, qui leur feront découvrir les îles de Moorea, Huahine, Tahaa et Bora Bora, en plus de leur participation à l’épreuve de la Ronde Tahitienne sur l’île de Tahiti.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close