Roué de coups à Bora Bora

Un homme de 34 ans, Sandy Ellacott, a été roué de coups dans la nuit de dimanche à lundi à Bora Bora.

La victime qui n’est autre que le fils de Stanley Ellacott, le président de la fédération polynésienne de sauvetage en mer, a été pris à partie par trois individus, un couple et un autre homme.

L’alcool et la jalousie seraient à l’origine de cette violente agression à l’issue de laquelle Sandy Ellacott serait aujourd’hui entre la vie et la mort. Il souffrirait, en effet, de multiples contusions dont une fracture du crâne.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime aurait d’abord été poursuivi par deux véhicules avant que tout dégénère. ses agresseurs auraient même tenté de lui rouler dessus avec son propre véhicule; un véhicule 4×4 qui sera retrouvé un peu plus tard dans le lagon.

Interrogé par nos confrères de Polynésie 1ère, le procureur Thorel a fourni quelques détails supplémentaires sur l’affaire avant d’annoncer l’ouverture d’une enquête de fragrance pour tentative de meurtre. Deux des agresseurs présumés ont d’ores et déjà été interpellés. Ils devraient être déférés demain, mardi ou mercredi, sur Papeete.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close