Routes secondaires à 80 km/h: Edouard Philippe défend la mesure

« Si pour sauver des vies il faut être impopulaire, j’accepte de l’être. »

Le Premier ministre Edouard Philippe défend la probable réduction de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, dans un entretien au JDD. Pour tenter d’enrayer la hausse persistante du nombre de morts sur les routes, le gouvernement va annoncer mardi l’abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur 400 000 km de routes secondaires (à double sens sans séparateur central).

« Je sais que si nous annonçons cette mesure, je serai critiqué. Mais je sais qu’elle va sauver des vies, et je veux sauver des vies. Je comprends les arguments, et même la mauvaise humeur, mais je ne le fais pas pour augmenter les recettes de l’État – d’ailleurs, nous annoncerons des choses à ce sujet », a t-il notamment déclaré.

Les journalistes du JDD ont tout de même demandé à Edouard Philippe s’il fallait forcément passer par une interdiction pour obtenir des résultats en France. « Il y a 3 500 morts et 70 000 blessés par an, 70 000 !, a répondu le Premier ministre. Après des décennies de progrès, nos résultats se sont dégradés. Eh bien je refuse de considérer cela comme une fatalité. Chaque fois qu’un responsable politique a eu le courage de s’engager, les résultats ont été spectaculaires.« 

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close