Sauvé par les hommes du GIGN, aujourd’hui reconnaissant

Ce mardi 30 janvier 2018, monsieur Tumureva Teinauri, accompagné de son épouse Dalina, a rencontré les militaires de l’Antenne du Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (AGIGN).

C’était pour lui l’occasion de remercier l’ensemble des militaires qui sont intervenus lors d’un accident de la route et qui, grâce à leur réactivité et leur sens élevé du devoir, l’ont sauvé d’une mort certaine.

Rappelons en effet que le lundi 27 novembre 2017, sept militaires de l’Antenne GIGN ont porté secours à un homme en arrêt cardio-respiratoire victime d’un accident de la circulation au quartier Saint-Amélie à Papeete. A la suite d’un malaise cardiaque, l’homme a perdu le contrôle de son véhicule avant de percuter le grillage d’une caserne de gendarmerie.

Alertés, quatre gendarmes se sont aussitôt rendus sur les lieux munis d’un sac opérationnel de secourisme pour effectuer les gestes de premiers secours.

Extrait par le coffre du véhicule, la victime n’avait plus de pouls. Commence alors le massage cardiaque et la pose du défibrillateur. Grâce à ces gestes de premiers secours, la victime a repris une activité cardio-respiratoire.

Source: Gendarmerie

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close