Sécurité routière: faut-il durcir la répression ?

C’est la question (légitime) de la semaine posée par nos confrères de TNTV après un week-end particulièrement meurtrier sur nos routes.

Quatre personnes ont été tuées sur les routes de Tahiti en deux jours: un enfant de 11 ans fauché à Tiarei, une mère et ses deux enfants (2 ans et 2 mois) à Papara, alors que le conducteur, son mari, s’en sort avec un traumatisme crânien. Ce qui porte le bilan à 30 morts depuis le début de l’année contre 24 en 2017.

Combien de temps allons-nous encore invoquer la faute à « pas d’chance » ? Le problème est qu’une frange importante de la population n’a pas encore pris conscience des dangers de la route et ne respecte même pas les consignes élémentaires de sécurité, à savoir: attacher sa ceinture de sécurité et bannir l’alcool au volant. Un cocktail détonant à l’origine de l’accident de Papara, dimanche soir.

Aussi, pour une conduite en état d’ivresse et un double homicide involontaire, le père de famille encourt aujourd’hui une peine de sept années d’emprisonnement et une amende de 12 millions de francs CFP. Ce qui ne comblera pas la perte de ses chers disparus!…

Dans ce contexte, le haut-commissaire de la République, René Bidal, garant de la sécurité publique, a d’ores et déjà demandé aux forces de Police et de Gendarmerie de renforcer leur présence sur les routes, notamment le week-end et la nuit, périodes durant lesquelles se produisent la plupart des accidents.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close