Semaine du microcrédit: priorité aux acteurs du secteur Primaire

La cinquième adjointe au maire de Papeete,  Hinatea Tama-Georges, a assisté aujourd’hui à l’ouverture de la semaine du microcrédit en Polynésie française, aux côtés du ministre de la relance économique, Teva Rohfritsch, de Gilles Cantal, secrétaire général au haut commissariat, d’Armelle Merceron, représentante à l’Assemblée de la Polynésie française, des représentants des banques et du secteur agricole, de la CCISM, de la Sofidep, de la Cagest ainsi que du Contrat de ville.

Jusqu’au vendredi 4 septembre 2015, l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) mettra à l’honneur trois secteurs d’activité très représentatifs et marquant le savoir-faire du Fenua : l’agriculture, la pêche et l’artisanat. Cette manifestation sera l’occasion en outre pour l’association d’informer le public sur ses missions ainsi que de mettre en avant les porteurs de projet.

A cet effet, quelques porteurs de projet de l’Adie tiendront un stand pour présenter leur activité et leur parcours. Les partenaires seront également présents.

En 2014, ce sont 1 800 microcrédits qui ont été accordés et un peu plus de 2 300 personnes qui ont été accompagnées depuis la création de l’Adie en 2009 en Polynésie française. L’association pour le droit à l’initiative économique aide les porteurs de projet exclus du marché du travail et du système bancaire à financer leur entreprise grâce à un microcrédit.

Pour l’année 2014, près de 600 microcrédits ont été accordés et plus de 500 entreprises ont été créées. Au total, l’association a versé plus de 239 millions Fcfp à de jeunes entrepreneurs. En 2015, l’Adie estime que plus de 275 millions Fcfp pourront être versés pour près de 695 microcrédits accordés.

Yoann Capmas, délégué territorial des Îles du Vent, n’a pas manqué de remercier les partenaires financiers : l’Etat, le Pays, les banques et les communes, ainsi que d’autres organismes financiers. Il a également salué le dévouement des bénévoles qui contribuent à la réussite des actions de l’Adie.

L’Adie est également implantée aux îles Sous le Vent, aux Tuamotu et aux Australes.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close